Guide Godefroy De L’animateur Formateur

Guide Godefroy De L’animateur Formateur

Guide Godefroy De L'animateur Formateur

Ce que vous devez savoir sur le métier d’animateur formateur C’est un métier passionnant mais difficile ! Passionnant parce que vous ne cesserez pas d’apprendre, sur vous, sur la nature humaine.

Parce que vous connaîtrez de nouvelles personnes, parce que vous pourrez vous exprimer, vous épanouir.

Difficile parce que vous devez trouver l’équilibre subtil entre le rôle d’un bulletin d’information et celui d’un parent : être un guide, sans devenir un soutien indispensable.

Un de mes amis, chef d’entreprise, m’a dit un jour : être un patron, c’est comme être un vrai père, il faut savoir disparaître un jour.

Dans le rôle de formateur, il y a cet aspect: aider vos participants à trouver leur chemin, leur montrer de nouvelles possibilités, mais leur permettre de devenir libres.

Nous vivons dans une société qui manque de pères.

Les vrais pères sont défaillants et refusent souvent d’assumer leur rôle.

Ils démissionnent devant la responsabilité de l’autorité paternelle, préfèrent le « laisser-faire », ou la colère périodique.

Il y a, chez nos contemporains, une grande attente d’être pris en charge par un « père » de remplacement.

Ce rôle, ils vous demanderont de le jouer.

C’est tentant, valorisant et dangereux.

Ce que l’on appelle le « transfert » est un mécanisme utile dans la transmission des connaissances.

Que vos participants se mettent pour quelques heures dans la peau d’un enfant qui écoute un « parent » peut les aider en les rendant disponibles, plus malléables pour être formés, plus ouverts.

Mais vous ne devez pas perdre de vue qu’à la fin, ils se retrouveront seuls.

Vous ne serez plus là pour les aider, et si, pendant votre action de formateur, ils n’ont pas appris à se débrouiller seuls, s’ils n’ont pas compris que vous n’étiez pas là pour les prendre en charge, mais pour les guider, ils risqueront de se retrouver dans une situation moins bonne qu’avant de s’adresser à vous, ou de vous demander de jouer ce rôle sans arrêt, pendant et après le séminaire.

Difficile aussi, ce rôle d’animateur formateur, parce que vous devez vous oublier vous-même souvent pour bien comprendre vos interlocuteurs.Gratuit Télécharger

Ce contenu a été publié par Claudy. Mettez-le en favori avec son permalien.